Nous joindre

Bande riveraine

Cette page présente les méthodes de végétalisation, l’entretien et la règlementation associés aux bandes riveraines. Des exemples d'essence à planter dans la bande riveraines sont présentés pour les différentes strates.

Dans cette page

Qu’est-ce qu’une bande riveraine (rive)?

À quoi sert-elle?

Au fil des saisons, elle protège lacs et cours d’eau et les aide à maintenir leurs fonctions écologiques, car elle :

  • Atténue l'érosion en :
    • ralentissant le ruissellement de l'eau;
    • favorisant l’infiltration de l’eau;
    • stabilisant les berges;
  • Filtre les polluants et les fertilisants grâce aux systèmes racinaires des végétaux;
  • Crée des habitats pour la faune et la flore;
  • Aide au maintien de la biodiversité aquatique et terrestre.

La règlementation

« Le Règlement transitoire encadre les activités qui ont lieu dans la rive des lacs et des cours d’eau. De façon générale, les constructions telles que les bâtiments et les ouvrages accessoires (garages, remises, piscines) sont interdites dans le littoral et la rive et doivent par conséquent être localisées à au moins 10 ou 15 m de distance de la limite du littoral.»

Ce sont les municipalités qui ont le pouvoir de faire respecter la zone de protection riveraine.
Informez-vous auprès de votre municipalité pour connaitre :

  • La largeur de la rive;
  • Les activités que vous pouvez y réaliser (p.ex. accès à l’eau, entretien, coupe d’arbres);
  • La nécessité de se procurer un permis ou non selon l’activité.

Comment la mesurer?

À savoir

La bande riveraine se mesure à partir de la ligne des hautes eaux (LHE; limite du littoral) vers l’intérieur des terres.

LHE : emplacement où la dominance de la composition végétale passe d‘aquatique à terrestre.

La pente joue un rôle important sur la largeur qu’elle doit minimalement atteindre.

Afin de calculer le pourcentage de la pente, il suffit de mesurer la hauteur et la profondeur du talus, comme dans l’exemple suivant :

Rappels

  • Des constats d’infraction peuvent être attribués si les exigences de protection de la bande riveraine ne sont pas respectées. Après infraction, un plan de restauration des berges, en raison de la destruction du milieu riverain, peut être exigé.
  • Il est interdit d'épandre des fertilisants ou d'appliquer des pesticides dans l'ensemble de la bande riveraine bordant un plan d'eau.
  • Avant de réaliser quelques travaux que ce soit dans le littoral d'un cours d'eau ou d'un plan d'eau, informez-vous auprès de votre municipalité afin de vous procurer un permis, si nécessaire, pour réaliser vos travaux d'aménagement.

Comment aménager un bande riveraine

Renaturalisation ou revégétalisation?

Renaturalisation

Renaturaliser sa bande riveraine, c’est laisser la nature suivre son cours en cessant de tondre une bande de la largeur adéquate, selon les exigences de votre municipalité. Les semences des espèces indigènes transportées par le vent et l’eau s’implanteront d’elles-même au fil des années.

  • Nécessite très peu d’effort de votre part;
  • Aucun coût à défrayer pour l’essence dans votre tondeuse ou l’achat de végétaux. 
  • Les espèces qui s’implanteront naturellement seront les plus adaptées aux conditions du milieu.

Attention, des espèces végétales exotiques envahissantes peuvent s'implanter dans la rive. Restez vigilant 

Bande riveraine non tondue qui a repris sa place : Renaturalisée

Revégétalisation

Si vous cherchez plutôt à accélérer le processus, par exemple après la perturbation du milieu, vous pouvez opter pour une revégétalisation. À ce moment-là, vous devrez sélectionner des espèces adaptées et les planter adéquatement.

Plantation de potentilles positionnées en quinconce : Revégétalisée

Largeur de la bande riveraine en milieu résidentiel

Selon la règlementation provinciale en cours, la bande riveraine en milieu résidentiel doit avoir une largeur minimale :

De 10 mètres si :

  • La pente du talus est inférieure à 30 %
    ou
  • Le talus est de 5 m de hauteur ou moins

 

De 15 mètres si :

  • La pente du talus est supérieure à 30 % et qu’elle est continue
    ou
  • Le talus est de plus de 5 m de hauteur

 

Largeur de la bande riveraine en milieu agricole

Selon la règlementation provinciale en cours, la bande riveraine en milieu agricole, lorsque les terres sont en cultures, doit avoir une largeur minimale de 3 mètres.

De plus, si le haut du talus (surface plane du champ) se trouve à moins de 3 mètres de la LHE, cette bande doit inclure au moins 1 mètre sur le replat du terrain.

Pour plus d’informations sur les bandes riveraines en milieu agricole, consulter la page suivante : https://www.bandesriveraines.quebec/la-reglementation/

Sachez qu'il existe plusieurs programme de financement pour la plantation et l'entretien des bandes riveraines. Si vous souhaitez avoir plus d’information sur les financements offerts via le programme Prime-Vert aux agriculteurs pour les bandes riveraines et haies brise-vents consulter les liens suivants :

Notez que 2023 sera la dernière année pour le programme Prime-Vert. Ensuite, le MAPAQ a développé un programme simplifié de financement pour l’agriculture durable.

Haie brise-vent

Les producteurs agricoles peuvent également planter une haie brise-vent dans leur champ. Cette ligne d’arbres permet de :

  • Limiter l’érosion du vent sur les champs;
  • Constitue un habitat faunique pour plusieurs espèces dont les abeilles et autres pollinisateurs;
  • Peut servir de revenu lorsqu’ils ont atteint leur maturité, par la sylviculture.

Pour plus d’informations :

Les haies brise-vent, un gain pour les abeilles et la production (MAPAQ)

Les haies brise-vent en bordure de champ pour protéger les cultures (Le Monde forestier)

Comment planter et entretenir une haie brise-vent? (Le Bulletin des agriculteurs)

Bande riveraine herbacée de la rivière Pierre-Paul en milieu agricole, 2015
Bande riveraine

Comment choisir les végétaux?

Choisir judicieusement les espèces afin de planter la bonne plante au bon endroit!

Il faut se rappeler qu’en bordure de l’eau, la végétation peut être inondée ou submergée durant au moins une partie de l’année, il faut donc choisir des espèces adaptées à ces conditions.
De plus, les conditions ne sont pas les mèmes au bas du talus, dans le talus et en haut du talus.
L’exposition au soleil peut également être variable.

1- Choisir des espèces indigènes

Indigène se dit d’une espèce qui est originaire du lieu de croissance et de reproduction où elle vit. On choisit donc des espèces indigènes du Québec.

Pour vous inspirer, regardez les espèces qui poussent naturellement sur les rives autour de vous.

2- Choisir des espèces herbacées, arbustives et arborescentes

Il est recommandé d’implanter les trois strates de végétation, soit des herbacées, des arbustes et des arbres afin de couvrir pleinement la terre à nue et d’offrir une plus grande diversité végétale.

Les herbacées vont jouer le rôle de filtreur des polluants, tandis que les arbres et arbustes vont permettre de stabiliser les rives à l’aide de leur système racinaire, afin de prévenir l’érosion des sédiments par le mouvement de l’eau.

Quoi choisir?

Cette liste n'est pas exhaustive. D'une région à l'autre les espèces peuvent changer en fonction du type de sol, du ph, du climat, etc. Demandez à votre pépiniériste de vous aider dans votre choix.

Arbres

Bande riveraine non tondue qui a repris sa place : Renaturalisée

Arbustes

Herbacées

Fougères

Poacées et autres

Comment planter les végétaux

En quinconce

Il s’agit de placer vos végétaux sur un minimum de deux lignes en prenant soin de mettre les plants de la deuxième ligne entre les végétaux de la première ligne. Autrement dit, vous alternez en suivant la forme d’un “W”.

  • Freine efficacement l’écoulement de l’eau et l’apport de sédiments
  • L’espace dénudé est couvert, tout en permettant l’accès à la lumière à tous les végétaux.

À la bonne profondeur

Que vos végétaux soient en pot ou à racines nues, il est important de les planter à la bonne profondeur. La zone de transition entre les racines et la tige se nomme collet. Celui-ci, doit se trouver tout juste au-dessus du niveau de la terre et donc ni trop haut et ni trop bas.

Accès à l’eau

Pour bien l'aménager

Les aménagements d’accès au plan d’eau doivent respecter du mieux que possible la topographie du milieu et préserver l’efficacité de la bande riveraine.

  • Sentier devrait suivre un tracé sinueux pour que les végétaux freinent le ruissellement
  • Escalier devrait être installé sur des pilotis, minimisant ainsi la coupe de végétaux. 
  • Accès doit respecter la largeur règlementaire et avoir un angle horizontal maximal de 60 degrés avec la ligne du rivage. De cette façon, la bande de végétation pourra  capter une partie des sédiments avant qu’ils n’atteignent l’eau.

Service-conseil

La SAMBBA peut vous aider avec votre bande riveraine.

Pour en savoir plus

Personne-ressource

Catherine Simard Dunn, Biologiste B. Sc.

[email protected]

Aide-mémoire téléchargeable

À venir

Références

Babin, Danielle, mars 2016. Les haies brise-vent en bordure de champs pour protéger les cultures [En ligne, consulté le 5 mai 2022] http://cerfo.qc.ca/wp-content/uploads/2019/09/haies_brise_vent_mars2016.pdf 

Canards illimités. Les bandes riveraines et les haies brise-vent [En ligne, consulté le 5 mai 2022] http://crebsl.com/documents/pdf/algues_bleu-vert/agriculteurs/Canards_Illimite_depliant.pdf 

Gestrie Sol agroenvironnement,2014. À Chacun sa bande: Guide des bandes riveraines en milieu agricole. [En ligne, consulté le 5 mai 2022]  https://www.agrireseau.net/documents/Document_88852.pdf 

Fédération Interdisciplinaire de l’Horticulture Ornementale du Québec (FIHOQ), Plantation et entretien d’une bande riveraine. [En ligne, consultée le 18 septembre 2020] http://banderiveraine.org/wp-content/uploads/2013/04/Bande-riveraine-depliant.pdf

Fédération Interdisciplinaire de l’Horticulture Ornementale du Québec (FIHOQ), Association québécoise des producteurs en pépinière (AQPP), Associations affiliées, du Regroupement des organisations de bassin versant du Québec (ROBVQ) et du Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP, 2008). Répertoire des végétaux recommandés pour la végétalisation des bandes riveraines du Québec.  [En ligne, consultée le 18 septembre 2020] https://quebecvert.com/medias/D1.1.5B-1.pdf

Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’alimentation (MAPAQ, 2015), Bande riveraine élargie: un petit pas sur la largeur, un grand pas pour vos champs et vos cours d’eau [En ligne, consultée le 5 mai 2022] https://www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/Regions/centreduquebec/INPACQInfolettre/agroenvironnement/Pages/Banderiveraineelargie.aspx 

Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’alimentation (MAPAQ, 2015b), Les haie brise-vent, un gain pour les abeilles et la production [En ligne, consultée le 5 mai 2022] https://www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/Regions/mauricie/infolettreMAPAQMauricie/agroenvironnement/Pages/haiesbrisevent.aspx 

Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). Méthodes de délimitation des rives – Aide-mémoire. Gouvernement du Québec [En ligne, consulté le 29 juillet 2022] https://cdn-contenu.quebec.ca/cdn-contenu/adm/min/environnement/gestion-rives-littoral-zones-inondables/aide-memoire-methodes-delimitation-rives.pdf?1648667330

Ministère du Développement Durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, 2015. Guide d’interprétation, Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables, Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec, Direction des politiques de l’eau, 131 p. http://www.environnement.gouv.qc.ca/eau/rives/guide-interpretationPPRLPI.pdf

Ministère du Développement Durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Québec, 2008, version révisée 2015. Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables. Note explicative sur la ligne des hautes eaux : la méthode botanique experte, 9 pages + annexes. http://www.environnement.gouv.qc.ca/eau/rives/note-explic.pdf

Parent, Marie-Josée, 2017. Comment planter et entretenir une haie brise-vent? le Bulletin des agriculteurs [En ligne consultée le 5 mai 2022] https://www.lebulletin.com/cultures/comment-planter-et-entretenir-une-haie-brise-vent-86095 

Regroupement des Organismes de Bassins Versants du Québec (ROBVQ) La bande riveraine . [En ligne, consultée le 18 septembre 2020] https://robvq.qc.ca/public/documents/documentation/hq2A542s.pdf

L’Union des Producteurs Agricoles (UPA). 2017a. bandesriveraines.quebec. [En ligne, consultée le 18 septembre 2020] https://www.bandesriveraines.quebec/

L’Union des Producteurs Agricoles (UPA). 2017b. bandesriveraines.quebec. [En ligne, consultée le 18 septembre 2020] https://www.bandesriveraines.quebec/la-reglementation/

L’Union des Producteurs Agricoles (UPA). 2010. Les bandes riveraines Ce printemps, j’y vois: Je garde mes distances. [En ligne, consultée le 5 mai 2022]  http://crebsl.com/documents/pdf/algues_bleu-vert/agriculteurs/Bandesriveraines-UPA.pdf

Découvrir d'autres outils

Enquête de pêche
La zone d'observation
Guide du bon riverain
Milieux humides et hydriques
La gestion intégrée de l’eau par bassin versant
L’eutrophisation
Qu'est-ce qu'un bassin versant?
Conservation
Bathymétrie
Comment économiser l'eau
Les poissons du territoire
Les puits privés
Liens utiles