Nous joindre
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les puits privés

L'analyse des puits privés est de la responsabilité des propriétaires afin de s'assurer que l'eau soit potable. Plusieurs types de contaminants peuvent affecter l'eau du puits.

Mise en contexte

L’eau de puits est susceptible d’être contaminée, bien qu’elle soit davantage protégée par la capacité filtrante du sol si on la compare aux eaux de surface (lac, rivière). Il ne faut pas se fier à la limpidité ni à l’absence de goût ou d’odeur pour déterminer la qualité de l’eau d’un puits. Celle-ci peut être affectée par la présence de contaminants naturels dans le sol, la pratique d’activités humaines à proximité, le type de puits ainsi que par la manière dont il a été conçu.

Peu importe l’endroit où nous nous trouvons, nous sommes toujours dans un bassin versant.

Pourquoi faire analyser l’eau de mon puits ?

C’est ma responsabilité

En tant que propriétaire d’un puits individuel ou d’un petit réseau desservant moins de 21 personnes, vous avez la responsabilité de vous assurer de la qualité de son eau dans une perspective de protection de votre santé et de celle de vos proches. (MDDELCC, 2015)

Lorsqu’elle provient d’un puits de surface ou tubulaire (communément appelé « puits artésien ») et qu’elle est destinée à la consommation humaine, l’eau doit être de bonne qualité et respecter les normes édictées dans le Règlement sur la qualité de l’eau potable (Q-2, r.40)

Contamination potentielle

Malgré qu’elle puisse avoir une apparence claire et limpide et n’avoir aucune odeur ou saveur particulière, l’eau captée peut contenir des éléments pouvant avoir des effets indésirables sur la santé:

  • des microorganismes pathogènes (bactéries, virus ou protozoaires);
  • certains éléments ou composés chimiques (nitrites-nitrates, métaux, etc.) dans une proportion hors normes.

Des situations particulières et ponctuelles, comme une inondation, peuvent affecter la qualité de l’eau des puits et seule une analyse peut la déterminer.

Comment faire l’analyse de l’eau du puits?

Quand ?

Il est recommandé de faire analyser la qualité de l’eau d’un puits au moins deux fois par année, au printemps et à l’automne. En raison des fortes précipitations et au dégel, c’est à ces moments que la qualité de l’eau est la moins bonne.

Où ?

Sur le site du MELCCFP se trouve la liste des laboratoires accrédités qui effectuent les analyses d’eau potable des puits.

Quoi ?

Si vous faites analyser l’eau de votre puits régulièrement et qu’il est en fonction depuis plusieurs années, l’analyse des coliformes fécaux pourrait être suffisante.

S’il s’agit d’un nouveau puits ou que vous n’avez jamais fait analyser l’eau de votre puits, optez pour un test plus complet qui détecte la présence de composés nocifs tel l’arsenic.

Informations complémentaires

Aide-mémoire téléchargeable

 https://www.bvsm.ca/_files/ugd/91abbd_f1e6177ff32a4b198cae8af63473793c.pdf

 

Pour plus d’informations, consultez

La qualité de l'eau de mon puits par le MELCC

L'importance de faire analyser son eau de puits!

Comment désinfecter l'eau de mon puits?

Comment échantillonner l’eau de mon puits?

Bilan du projet de qualité de l'eau des puits privés de la Mauricie (2018-2019)

Projets réalisés

Sambba 5
Sambba 2

Découvrir d'autres outils

Enquête de pêche
La zone d'observation
Guide du bon riverain
Milieux humides et hydriques
La gestion intégrée de l’eau par bassin versant
L’eutrophisation
Qu'est-ce qu'un bassin versant?
Bande riveraine
Conservation
Bathymétrie